Il faut

Alors, comme ça, Tintin au Congo n’est pas raciste, selon la Cour d’Appel de Bruxelles, qui voit dans cet album « un humour candide et gentil ». Une niaiserie sournoise et odieuse serait plus adéquat. La Cour précise même que Hergé « ne pouvait avoir en 1930 le même état d’esprit que celui qui allait inspirer (…) la loi de 1981 (contre le racisme) ». Il a donc tout bonnement reproduit les préjugés de son époque, où il n’y avait de loi sur place que celle du colonisateur. On cautionne ainsi le fait qu’il ait eu cet état d’esprit-là, qui poursuivra son infecte carrière. Mais qu’est-ce qu’il leur faut…

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le monde comme il s’en va, 10,3,2

Pascale Peraïta revient… Selon La Libre, l’ancienne Présidente du CPAS de Bruxelles va interrompre son conge sans solde et réintégrer, dès vendredi 6 octobre, son poste de directrice générale du Samus

Le monde comme il s’en va, 10,3

… Que Peraïta revienne à la direction du Samu Social… Oui, cela semble impossible. Et pourtant : cela n’a rien de  « surréaliste », sachant en outre qu’on n’est pas ici dans une question de morale, d

Le monde comme il s’en va, 74

Si sa mort est passée vite dans le champ médiatique, il faut quand même se souvenir que Jerry Lewis a été le seul acteur dans toute l’histoire du cinéma qui, étant complètement ligoté et incapable de