Il faut

Dire que cela sent le sapin serait trop facile ; et pourtant, attribuer l’absence d’un « vrai » sapin de Noël sur la Grand-Place de Bruxelles à une pression des musulmans relève d’une pensée morte, d’un délire qui opte délibérément pour le déni de la réalité. Plus qu’une introuvable stratégie du complot (où trouverait-on un lien entre les deux termes ?), il faut y voir une stratégie de la tension où, sous couvert d’une défense de la « tradition », on inocule un bien reconnaissable virus…

Posts récents

Voir tout