L’élégance de l’escargot


Le vieil homme qui charge dans sa vieille Rover deux jeunes passagers un peu perdus semble égaré dans son siècle. Discret à l’extrême, mais poli, serviable, bien intentionné. Sans oublier sa parfaite maîtrise de la langue et du code du savoir-vivre. La jeunesse et les désarrois distincts de ses hôtes d’infortune l’émeuvent. Ils les gardent près de lui plus longtemps que sa pudeur ne devrait le tolérer. Et ils leur offrira, tout à la fin, après de longues digressions sur Jeanne d’Arc et des invitations à l’hôtel (en tout bien toute honneur) et au restaurant, le secret de sa vie et de son âme. Une promenade touchante, drôle, magnifiquement écrite pour qui aime musarder sur les départementales de Loire autant que dans les méandres des âmes de nos contemporains, jeunes et moins jeunes. Des petites détresses élégantes, sans drame excessif (on en France, tout de même…); les liens improbables qui se tissent entre ces personnages emprisonnent rapidement le lecteur, pour son plus grand plaisir.