L’avenir est devant nous…


Je les aime bien, les deux Emmanuel. D’abord, ils m’envoient toujours des petits mails sympa quand ils sortent un livre ou commettent un spectacle, que je n’ai jamais l’occasion d’aller voir parce que ces pauvres malheureux vivent dans la banlieue lointaine (Paris). Ensuite, parce qu’ils ont un humour qui ressusciterait Chaplin et confirme mon marxisme tendance Groucho. Enfin, parce que leur précédent opus, “L’anticyclopédie universelle”, m’avait déjà fait mourir et ressusciter de rire. Ils remettent ça, avec ce livre visionnaire (après quelques litres de rouge, dont ils constatent d’ailleurs qu’il est toujours embouteillé à 75 cl, aucun progrès à attendre de ce côté) et délirantissime, qui nous rappelle, comme le disait Pierre Dac, que notre avenir sera devant nous sauf quand nous lui tournerons le dos. Un remède efficace aux délires apocalyptiques qui remplissent les salles et au défaitisme global.