L’histoire et Kashgar


© P. Pellizzari, Le centre de Kashgar en reconstruction, 2011

Les livres d’histoire vous racontent les grands changements de civilisation. Ils compressent le temps, changent les gouttes en vagues, les sentiments en influences. L’histoire que je vous rapporte est celle de la vieille ville de Kashgar. A l’ouest de la Chine en Asie Centrale, Kashgar est située sur la route de la soie près du Pakistan, du Kirghizstan, du Kazakhstan et de l’Uzbekistan. Ville étape avant le franchissement des montagnes du Pamir, sa population est en majorité faite d’Ouïgours .

« Au début du 21 siècle, la Chine de Pékin dominée par les Han est en pleine expansion. Afin de ne laisser personne en arrière, elle désire consolider son pouvoir et son modèle de modernité sur tout son territoire y compris dans les régions les plus autonomes d’Asie Centrale dont la ville de Kashgar. Par autorité, une grande partie de la vieille ville, faite de maisons en terre d’un autre temps, est détruite au profit de blocs de bâtiments neufs. Le marché aux animaux datant de la route de la soie, est déplacé du centre de la ville en périphérie et remplacé par un parc (2010). Les Ouïgours protestent, des manifestations éclatent, Pékin envoie une délégation sur place et, après de longues tractations, il est décidé que le centre ville (200 000 habitants) sera préservé. Malheureusement, deux ans plus tard, au Sichuan, un tremblement de terre fait 90 000 morts et le gouvernement central décide que les maisons de Kashgar, trop dangereuses, devront être détruites. De nouvelles négociations commencent et finalement l’on décide de détruire les maisons du centre et de les reconstruire à l’identique mais en pierre. Les prix de l’immobilier et des petits commerces flambent. Les Ouïgours commencent à vendre leurs maisons au profit de commerçants hans plus riches et mieux organisés. Une page se tourne. »

C’est ainsi peut-être que sera écrite l’histoire du centre de Kashgar et que quelques photographies sans grande valeur prendront leur place comme témoins du changement.