La BD en état de guerre (2): Amère patrie

Amère patrie, Blier et Lax, Dupuis/Aire Libre, 2 tomes, 56 et 60 p., 15,50 € chaque.


Deux jeunes hommes vivant aux antipodes l’un de l’autre à l’aube du XXe siècle. Jean, fils de paysans d’un village de la Haute-Loire, roi du braconnage, et Ousmane, qui pêche avec son pélican là où le fleuve Sénégal se jette dans le Pacifique, sont tous les deux Français. Ou réputés tels. C’est à ce titre qu’ils s’engagent l’un et l’autre en 1914. Le premier pour fuir la misère, le second aussi. Ils se croiseront dans les tranchées, mais très brièvement, sans avoir le temps de se connaître. Et puis, ils suivront chacun leur propre destin.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Marcel Sel en « remueur d’idées »

Marcel Sel est ce qu’on appelle un influenceur. Et, en Belgique, il est l’un des plus lus. Ses avis sont débattus, parfois violemment, notamment parce que, refusant de crier avec certaines meutes appa