La chanson de Zelda et Fanny


Une histoire douloureuse où l’amour passionnel fait progressivement place au ressentiment et à la jalousie, sans jamais disparaître toutefois, Scott reprochant par exemple à sa femme de s’être inspirée de leur vie commune pour écrire son unique roman, Accordez-moi cette valse (récemment réédité en poche chez Laffont), alors que lui a fait de même, notamment dans Tendre est la nuit, allant même jusqu’à puiser dans son journal intime. Mais aussi une histoire magnifique qui fait joliment revivre l’entre-deux guerres aux Etats-Unis et en France, où le couple s’est expatrié. De cette matière formidablement romanesque, Fanny Ardant s’est emparée pour nous la restituer avec passion, de sa voix grave et envoûtante, dans un CD audio publié chez Gallimard. 1h20 d’étrange sensation, la comédienne nous emportant littéralement dans ce monde paroxystique entre réalité et fiction.