Le centenaire de Roland Barthes


L’enquête est menée par un policier nommé Bayard (comme le psychanalyste qui publie chez Minuit de très sérieux livres facétieux: Comment améliorer des œuvres ratées? Comment parler des livres que l’on n’a pas lus? Le plagiat par anticipation), qui n’a jamais entendu parler de l’auteur des Mythologies. Guidé par un professeur de sémiologie, Simon Herzog, il se retrouve plongé dans un monde, le milieu intellectuel parisien de ces années dominées par les sciences humaines, dont il ignore les règles et les codes. Et, bien sûr, les acteurs – Foucault, Sollers, Eco, Althusser, Deleuze, BHL, Kristeva, Derrida («un des penseurs vivants les intéressants DU MONDE») – que Binet met en scène avec un plaisir gourmand et communicatif, lui qui, né en 1972, n’a pas connu cette époque. Le roman est aussi ancré dans la période politique très haletante qui précède l’élection de Mitterrand (ici entouré de Badinter, Debray, Attali, Moati, Lang, Fabius, etc.). C’est enlevé, très drôle, assez moqueur, et plus vrai que vrai. Par exemple, l’arrivée du commissaire à l’université de Vincennes, «une fac de gauchistes où pullulent des agitateurs professionnels qui ne veulent pas travailler», pour y rencontrer un prof qui étudie les chiffres et les lettres dans James Bond, est bien vue.

Au début du roman de Binet, le commissaire Bayard tente de comprendre de quoi retourne Le Roland Barthes sans peine, savoureux pastiche écrit en 1978 par Patrick Rambaud et Michel-Antoine Burnier et justement réédité. Après avoir constaté, exemples à l’appui, que «le R.B. est un langage universel, international, qui se parle dans toutes les couches de la société (…)», le duo propose dix-huit leçons, pardon «questionnages», à effectuer quotidiennement pour arriver à pratiquer le Roland-Barthes. On apprend à poser, et à comprendre, des questions («Comment t’énonces-tu, toi?»), à user du vocabulaire juste (de préférence d’origine latine, sartrienne ou exotique), à pratiquer les règles du sucré/salé (mélanges incongrus), du redoublage, de la surponctuation ou du truisme, etc. Des exercices pratiques et des morceaux choisis viennent parfaire ce désopilant apprentissage. (Chiflet & Cie)



#AlainRobbeGrillet #PatrickRambaud #FannyLorent #LaurentBinet #AntoineCompagnon #RolandBarthes