Le meilleur ami de l’Homme


Parce qu’aujourd’hui, comme le rappellent à merveille Caroline Eliacheff et Daniel Soulez-Larivière dans leur essai Le temps des victimes, il y a deux manières pour faire parler de soi : être sportif ou être victime. Nicolas Sarkozy est sans doute le premier à avoir réussi cette remarquable synthèse : il a fait de l’auto-victimisation un sport de haut niveau, et il a décoché la médaille d’or. Personne ne l’aime, c’est pour ça que les Français l’adorent. Tout le monde veut sa perte, grâce à quoi il triomphe. Et les victimes ont tous les droits, même celui de bafouer la justice. Ainsi, les parties civiles dans les procès demandent que l’accusé présente des excuses, ce qui est absurde puisqu’il n’a pas encore été reconnu coupable ; de la même manière, Sarkozy, qui contrôle le parquet et se constitue partie civile tout en bénéficiant d’une impunité totale, jette en pâture au public un ancien Premier Ministre. En d’autres époques, M. de Villepin aurait déjà été roué, dépecé, décapité et exhibé à la liesse populaire. Pendu à un croc de boucher, bien entendu. C’est vous dire combien M. Sarkozy est victime; il est obligé d’attendre la fin d’un simulacre de justice avant de mettre à mort ses opposants. Le pauvre…

#séparationdespouvoirs #Sarkozy #culpabilité #démocratie #droitsdelhomme

Posts récents

Voir tout

NOUVEAU SITE

Cela fait de longues années que ce blog n’a pas été mis à jour. Non que ce soit une obligation ; mais là, vraiment, il était temps. Il n’y aura plus de nouveaux articles sur ce site. Je vous invite à

michaël, l’espiègle

Dans une belle lettre d’adieu à son coéquipier Michael Goolaerts, le triple champion du monde de cyclo-cross Wout Van Aert écrit qu’il ne faudra jamais oublier Michael, ce gars espiègle avec son étern

Anvers et contre tout

Anvers est loin de Vérone. Sous le balcon de Juliette, l’histoire d’amour était dramatique mais simple. Dans la métropole pluvieuse, la tragédie a tourné au Grand-Guignol. La Belgique est une terre de