Le monde comme il s’en va, 11,16

C’est peu dire que Bette Davis et Joan Crawford, deux actrices de l’âge d’or d’Hollywood, se détestaient. A chaque occasion, elles s’envoyaient des piques, et, infatigablement, reprenaient la lutte après chaque coup encaissé, peu importe son intensité. Jusqu’au jour où Bette Davis a eu le dernier mot. Elle a accueilli le décès de sa rivale, en 1977, comme une libération, en déclarant : « On ne doit pas dire du mal des morts, seulement du bien. Joan Crawford est décédée. C’est bien ».

Posts récents

Voir tout