Le monde comme il s’en va, 11, 6

L’histoire, même récente, semble sur la pente de l’oubli, ou au mieux du défaut de mémoire, de nos jours :

« Il y a quelques mois, dans l’autobus qui passait devant la Place Rabin à Tel Aviv, deux adolescentes d’environ 16 ans étaient assises devant moi. Branchées à leur smartphone, elles ont regardé d’un air pensif la place, avec sa grande dalle de béton éblouissante sous le soleil de midi :

– C’est dingue, a dit la première, que cette place s’appelle Rabin et que Rabin ait justement été assassiné ici, tu ne trouves pas ?

– C’est vrai, a dit l’autre d’un ton grave. Il s’est fait assassiner pile sur la place qui porte son nom. C’est vraiment intéressant… »

Et les leçons qu’on en tire encore davantage…

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le monde comme il s’en va, 10,3,2

Pascale Peraïta revient… Selon La Libre, l’ancienne Présidente du CPAS de Bruxelles va interrompre son conge sans solde et réintégrer, dès vendredi 6 octobre, son poste de directrice générale du Samus

Le monde comme il s’en va, 10,3

… Que Peraïta revienne à la direction du Samu Social… Oui, cela semble impossible. Et pourtant : cela n’a rien de  « surréaliste », sachant en outre qu’on n’est pas ici dans une question de morale, d

Le monde comme il s’en va, 74

Si sa mort est passée vite dans le champ médiatique, il faut quand même se souvenir que Jerry Lewis a été le seul acteur dans toute l’histoire du cinéma qui, étant complètement ligoté et incapable de