Le monde comme il s’en va, 11, 6

L’histoire, même récente, semble sur la pente de l’oubli, ou au mieux du défaut de mémoire, de nos jours :

« Il y a quelques mois, dans l’autobus qui passait devant la Place Rabin à Tel Aviv, deux adolescentes d’environ 16 ans étaient assises devant moi. Branchées à leur smartphone, elles ont regardé d’un air pensif la place, avec sa grande dalle de béton éblouissante sous le soleil de midi :

– C’est dingue, a dit la première, que cette place s’appelle Rabin et que Rabin ait justement été assassiné ici, tu ne trouves pas ?

– C’est vrai, a dit l’autre d’un ton grave. Il s’est fait assassiner pile sur la place qui porte son nom. C’est vraiment intéressant… »

Et les leçons qu’on en tire encore davantage…

Posts récents

Voir tout