Le monde comme il s’en va, 11,8,2

De nos jours, on reconnaît un bon professionnel entre autres à sa capacité à pousser à l’élargissement de la loi pour rencontrer ses propres intérêts, par exemple comme ceci : « Lorsque des riches convoitaient un passeport, il y a quelques années, l’acquisition d’une seconde résidence à Londres, Chypre ou Genève pouvait régler l’affaire. Maintenant, dans certains pays, les autorités s’efforcent d’y parer, par exemple en Ukraine, où la double nationalité est interdite.  Un banquier ne se démonte pas pour autant : « La Constitution ne dit rien sur la triple nationalité ».

Posts récents

Voir tout