Le monde comme il s’en va, 13

Les commentaires péniblement haineux sur la mort accidentelle d’un jeune flamand d’origine marocaine, outre qu’ils font remonter à la surface la lie d’un racisme inextirpable, montrent que les réseaux sur lesquels s’épanchent les internautes ne socialisent que la rancoeur et les frustrations. A mesure qu’on se désinhibe, en réalité on s’inhibe.

Posts récents

Voir tout