Le monde comme il s’en va, 14,9

Parmi les innombrables déclarations stupéfiantes de Donald Trump, une récente suggère d’instaurer des contrôles anti-dopage avant le prochain non-débat entre les deux candidats, mercredi prochain. Comme il dit : « Je ne sais pas ce qui se passe (vous vous rappelez ? There is something goin’on…, pour instaurer un climat de conspiration généralisée) avec elle (Hillary Clinton). Je crois qu’elle se drogue ou qu’elle se dope… Au début de son dernier débat, elle était gonflée à bloc. A la fin, elle pouvait à peine retourner à sa voiture… », ajoutant : « Nous sommes comme des athlètes. Les athlètes doivent passer un contrôle anti-dopage, je pense que nous devrions faire de même avant le débat… »

Qui peut croire que Trump serait en perdition au point de dire n’importe quoi ? Cela étant, il devrait être conséquent avec sa proposition : certes, trois semaines d’ici au scrutin c’est bien court, mais pourquoi ne pas imposer un tel contrôle aux électeurs eux-mêmes ? C’est-à-dire aux seuls électeurs d’Hillary Clinton, manifestement dans un état second et déterminés à truquer le vote en votant pour elle, bien entendu…

Posts récents

Voir tout