Le monde comme il s’en va, 44,3

Il n’est pas impossible que la Grèce bénéficie finalement d’un reliquat de 2,8 milliards d’euros, issu de la tranche de prêt accordée en juin (plus de 11 milliards), dans le cadre du plan de 86 milliards d’euros d’aide au pays adopté l’été dernier, dans la mesure où l’essentiel des quinze réformes exigées par les créanciers pour débloquer ce montant ont été adoptees ou sont en voie de l’être.

Enfin, la Grèce… Sur ces 2,8 milliards, 1,1 milliard sera consacré au remboursement des créanciers du pays, et 1,7 milliard à payer les fournisseurs de l’Etat grec.

Quant à une restructuration de la dette (178% du PIB) et à une décote permettant de la rendre soutenable, le Ministre allemand des Finances juge hors de question d’en parler avant les elections legislatives… en Allemagne, prévues pour octobre… 2017. Et peu importent les difficultés actuelles de la Deutsche Bank et son potential krach, qui aurait pu ramener un peu d’humilité dans la perception des choses…

Posts récents

Voir tout