Le monde comme il s’en va, 6

A Bruxelles, chaque station de métro est décorée par un peintre ou un plasticien. En passant par Clemenceau, outre la découverte des oeuvres de l’artiste, on peut s’engager dans une réflexion philosophique sur les abîmes et les vertiges du Temps :


Posts récents

Voir tout