Le monde comme il s’en va, 66

Dans la lutte contre les pics de pollution, comme en France cette semaine, un effort doit être demandé à tous, dans la mesure de ses moyens…

Si les particules néfastes stagnant au niveau du sol persistent à ne pas pouvoir être dispersées par le vent ou les turbulences de l’air, on aura un problème tamiflu cost. Autrement dit, il n’est plus question d’autoriser les lois de la physique à faire cavalier seul : il n’est plus possible de tolérer que, pendant la nuit, l’air au sol refroidisse, et que cet air froid demeure plus lourd que l’air chaud, contraignant ainsi les masses d’air polluées à rester près de leurs sources d’émission.

Si toutes les parties intervenantes n’en sont pas conscientes, on n’y arrivera pas !

Un vent nouveau doit aussi se lever dans ce domaine…

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le monde comme il s’en va, 10,3,2

Pascale Peraïta revient… Selon La Libre, l’ancienne Présidente du CPAS de Bruxelles va interrompre son conge sans solde et réintégrer, dès vendredi 6 octobre, son poste de directrice générale du Samus

Le monde comme il s’en va, 10,3

… Que Peraïta revienne à la direction du Samu Social… Oui, cela semble impossible. Et pourtant : cela n’a rien de  « surréaliste », sachant en outre qu’on n’est pas ici dans une question de morale, d

Le monde comme il s’en va, 74

Si sa mort est passée vite dans le champ médiatique, il faut quand même se souvenir que Jerry Lewis a été le seul acteur dans toute l’histoire du cinéma qui, étant complètement ligoté et incapable de