Le monde comme il s’en va, 72

Naturellement, comme l’écrit Elie Barnavi (Le Monde du 28 décembre), Benjamin Nétanyahou a promis de « s’asseoir (sur) la résolution 2334 » (rappelant la condamnation internationale de la colonisation israélienne des territoires palestiniens occupés, considérée comme illégale), adoptée le 23 décembre par le Conseil de Sécurité des Nations Unies suite à l’abstention du traditionnel allié américain. Cela dit, il se pourrait que ce siège ne soit pas exactement assorti aux formes du Premier Ministre israélien, ou que ce texte qu’il prétend ainsi écraser pourrait s’émanciper de ce poids.

On ne peut manquer d’observer que, dans les derniers jours de son double mandat, Barack Obama pose des actes : interdiction, de manière permanente, de tout nouveau forage d’hydrocarbures de vastes zones dans de vastes zones des océans Arctique et Atlantique ; sanctions contre la Russie après les cyberattaques présumées qui auraient pesé sur l’élection présidentielle ; et cette résolution 2334, qui sont comme autant de signatures avant son départ. Quant à Nétanyahou, il s’en remet à l’histrion qui lui succèdera à la Maison-Blanche le 20 janvier, et qu’il semble attendre comme une sorte de Messie.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le monde comme il s’en va, 10,3,2

Pascale Peraïta revient… Selon La Libre, l’ancienne Présidente du CPAS de Bruxelles va interrompre son conge sans solde et réintégrer, dès vendredi 6 octobre, son poste de directrice générale du Samus

Le monde comme il s’en va, 10,3

… Que Peraïta revienne à la direction du Samu Social… Oui, cela semble impossible. Et pourtant : cela n’a rien de  « surréaliste », sachant en outre qu’on n’est pas ici dans une question de morale, d

Le monde comme il s’en va, 74

Si sa mort est passée vite dans le champ médiatique, il faut quand même se souvenir que Jerry Lewis a été le seul acteur dans toute l’histoire du cinéma qui, étant complètement ligoté et incapable de