Le monde comme il s’en va, 8

Lanceur d’alerte, une destinée ? Et qui en vaudrait la peine ? S’il y a un prix à payer pour divulguer des informations réputées sensibles ou secrètes, quelle rançon démesurée, et pour la seule gloire d’être réprouvé ! Le dernier exemple en date illustre bien cette tendance. Après avoir publié un rapport accablant et menacé d’exclure purement et simplement, pour dopage institutionnalisé, toute la délégation russe, le Comité Olympique International a finalement accepté qu’une partie importante des athlètes sélectionnés participe aux compétitions à Rio. A l’exception,comme il se doit, de celle par qui le système d’Etat en question a été révélé : Yulia Stepanova, une spécialiste du 800 mètres, qui a été exclue parce qu’elle avait déjà été contrôlée positive (mais peut-être a-t-elle dû avaler ces potions détonantes sur ordre, puisque c’était un « système ») et suspendue antérieurement. La conscience, quel boulet …

Posts récents

Voir tout