Mail du rayon sécurité

To : ange.gardien@security.biznes.com From : andouille.de.base@devant.la.caisse.com Subject : De la peur, délivrez-nous

Chers Anges Gardiens,

aidez-moi à comprendre. La bourgmestre de notre commune, depuis 5 ans, malgré des demandes insistantes, refuse, derrière des promesses non tenues, d’aménager les abords d’une petite école où les conducteurs mettent chaque jour en danger la vie des enfants ; M. Landuyt, avec un cynisme digne d’un sabordeur de Sabena, joue au Calimero tout en plaçant plus d’un million de personnes sous la menace d’un accident d’avion pour ne pas déranger le sommeil de ses électeurs venus s’installer sciemment dans une zone de survol. À côté de cela, j’apprends que, bientôt, les joueurs de foot devront porter un casque pour préserver leur cerveau des traumatismes causés par les “têtes”. Et je ne ferai pas de mauvais humour sur l’insignifiance de tels dégâts sur des cerveaux de sportifs. Autre exemple proche : par souci populiste de plaire aux jeunes, on parle de légaliser le cannabis. Mauvaise nouvelle : une étude révèle qu’un joint est sept fois plus nocif, en goudron et autres saloperies pour les poumons et les artères, qu’une cigarette. Un ami pneumologue m’apprend que cette vérité est connue des spécialistes depuis des années. Peut-elle être ignorée des politiciens qui tentent de libéraliser l’usage des drogues ? Notre société n’a plus subi directement de guerre depuis plus de deux générations. Le syndrome sécuritaire a eu le temps de se développer et de prendre sous son aile des activités qui lui échappaient jusqu’alors. Essayez de faire du vélo sans casque : on vous traitera de fou. Mais fumez une clope dans votre voiture aux vitres fermées avec un enfant derrière, qui subit votre passion pour la mort lente, et vous pourrez injurier quiconque oserait vous faire une remarque et s’immiscer aussi scandaleusement dans votre vie – que dis-je, dans votre propriété privée. Est-ce que vous, anges qui voyez tout de haut, comprenez la logique de tout ça ? Oui, je sais : je joue au naïf. La logique est simple : le pognon. Développer Zaventem à tout prix rapporte – parce qu’on choisit d’ignorer les coûts invisibles et les dommages collatéraux. La cigarette rapporte gros aussi. Les casques pour les joueurs de foot aussi. George Bush, comme l’expliquait Michael Moore, a gagné ses élections grâce à la peur. Moins elle est fondée, plus elle fonctionne. Pour le commerce, c’est pareil. On ne nous parle de sécurité que si cela peut conduire à nous vendre quelque chose. Et on tait les risques s’ils mettent en périls l’économie – de certains. Il est temps de proposer une réforme. Orthographique. Désormais, “sécurité” s’écrira $€cur¥t€.

Posts récents

Voir tout

NOUVEAU SITE

Cela fait de longues années que ce blog n’a pas été mis à jour. Non que ce soit une obligation ; mais là, vraiment, il était temps. Il n’y aura plus de nouveaux articles sur ce site. Je vous invite à

Petits meurtres entre amis (2)

Un récit de Stan, présenté par le collectif Calvin & Hobbes Ce n’est pas d’être une blonde à bouclette qui fait de vous une femme stupide ou une séductrice patentée. Pas tentée d’ailleurs de l’être av