Miles, encore et toujours


Se promener dans les allées de l’expo revient à parcourir quarante années de musique et à rencontrer au détour de chaque note tous les grands musiciens qui l’ont accompagné durant sa carrière : Dizzie Gillespie, Max Roach, Charlie Parker, Sonny Rollins, Horace Silver, Kenny Clarke, John Coltrane, Herbie Hancock, Ron Carter, Tony Williams, Bill Evans, Gil Evans… et encore et encore, au point de se demander pourquoi tous voulaient jouer avec et pour lui.

Peut-être parce qu’il était en avance sur le temps et aussi sur le tempo ou parce qu’il a tout aimé, crée, influencé, interprété, assimilé et imposé à ces musiciens qui lui doivent sinon leur carrière, tout au moins de leur avoir appris à donner le meilleur d’eux-mêmes et à oser prendre des risques musicaux.

We want miles est un double compilation réalisée à l’occasion de cette rétrospective. Un superbe cd et un très beau livrêt d’anotations présentant la rencontre du génie musical d’un homme qui a haussé la qualité du jazz à un niveau rarement égalé à ce jour.

Et surtout un authentique voyage au travers du jazz avec des titres aussi célèbres que “Bye bye blackbird, So what, Sumertime, Walkin, Round midnight, My funny valentine” et tant d’autres extraits de son répertoire qui donneront une seule et même envie: celle de découvrir ou redécouvrir toute l’oeuvre du beau Miles.