Mostar brûle-t-il ?


En détruisant le pont de Mostar et son vieux quartier Musulman, les Croates ont rendu un grand service à la ville de Mostar. Cet évènement a fait le tour du monde, Les généraux Croates de Bosnie Herzegovine sont actuellement jugés pour ces actes (en plus d’autres) par le TPI . A l’époque, le monde a pris fait et cause pour la ville, sans même comprendre les enjeux. Aujourd’hui, tout a été reconstruit à l’identique avec des subsides internationaux, cette partie de la ville est devenue une vraie attraction touristique et, en juillet 2005, l’UNESCO a inscrit Mostar dans le patrimoine mondial. Comme quoi, les généraux pensaient montrer leur domination ou la manifestation passagère d’une victoire en détruisant le pont et tout le quartier dont ils voulaient éjecter les musulmans, alors qu’un drapeau aurait suffi. Une défaite cuisante.