Passionnant !


Le monde de la magie, des elfes et autres trols, est très à la mode. Après Harry Potter, on se dit qu’il est difficile de renouveler le genre. Pourtant… L’histoire d’Artemis Fowl est un petit bijou dans ce genre. D’abord, parce que le personnage central, Artemis, s’il a douze ans comme Harry, n’est pas un bon. Que du contraire : surdoué, certes, mais aussi voleur (c’est génétique) et kidnappeur de fée dans le but d’obtenir les secrets du Peuple et son or.

Une histoire passionnante, drôle, bien écrite et rondement menée. Pour la version audio, Gallimard a choisi une optique radicalement opposée à celle que j’affectionne : l’acteur solitaire, lisant sans effet. Ici, il y a un acteur par personnage, de la musique, des effets sonores… on se croirait au cinéma, sans les images ! Mais j’avoue que c’est très, très réussi.

Pour écouter un extrait.