Paysage après la bataille


Fauve d’Or à Angoulême amplement mérité pour Paysage après la bataille. Philippe de Pierpont au scénario et Eric Lambé au dessin nous ont habitués à un travail de qualité mais là ils frappent vraiment fort avec cet album épuré et onirique r7onyb5. On plonge en apnée au cœur d’une bataille intime : celui d’une mère dévastée par la mort de sa fille. Le dessin frôle l’abstraction et dit avec une grande justesse la douleur mais aussi la reconstruction. Parce que, contre toute attente, c’est un album plutôt lumineux. Une chose est sûre, on en ressort KO et on en redemande !

Paysage après la bataille. Philippe de Pierpont et Eric Lambé, Actes Sud et Frémok, 400 pages

Posts récents

Voir tout

NOUVEAU SITE

Cela fait de longues années que ce blog n’a pas été mis à jour. Non que ce soit une obligation ; mais là, vraiment, il était temps. Il n’y aura plus de nouveaux articles sur ce site. Je vous invite à

michaël, l’espiègle

Dans une belle lettre d’adieu à son coéquipier Michael Goolaerts, le triple champion du monde de cyclo-cross Wout Van Aert écrit qu’il ne faudra jamais oublier Michael, ce gars espiègle avec son étern

Anvers et contre tout

Anvers est loin de Vérone. Sous le balcon de Juliette, l’histoire d’amour était dramatique mais simple. Dans la métropole pluvieuse, la tragédie a tourné au Grand-Guignol. La Belgique est une terre de