Pour le Canada, contre les USA


© P. Pellizzari. Vancouver 2010, entrée de l'équipe du Canada pour le match contre les USA (qualifications)

On a déjà beaucoup parlé de ce sujet, mais les jeux olympiques sont un bel exemple et un moment intéressant pour se poser la question de la nationalité. Chacun cherche à avoir une identité : la religion ou son contraire, la nationalité, son sexe, son activité etc… Il est difficilement concevable de ne pas en avoir une, mais jusqu’où faut-il la défendre ? L’identité olympique, les médailles, les hymnes, les supporters. J’aurais aimé voir une médaille belge, plus de médailles italiennes. Dans un match de Hockey entre le Canada et les USA, je finissais par choisir mon camp. Tout ceci en fin de compte est très inoffensif et ludique, je m’amusais. Et pourtant l’identité a deux revers : elle solidifie les groupes et elle m’enlève de la liberté. Zut alors… vive l’arbitre !