Révolutions

Une foule joyeuse réclamait ce week-end qu’une patate nouvelle remplace les vieux tubercules de l’ancien régime, et que le pays retrouve enfin le chemin de la (mou)baraque… pardon, de la démocratie.

Posts récents

Voir tout