Séance de rattrapage (3) : Romain Slocombe


Avis à mon exécuteur (2014, Robert Laffont/Pocket), formidable « roman-vrai » mettant en scène, sous les traits de Victor Krebnitsky, un personnage réel, Walter Krivitsky, qui, après avoir servi la cause de Staline, fait défection en 1937. Il publie ensuite J’étais agent de Staline avant d’être retrouvé «suicidé» dans une chambre d’hôtel à Washington en février 1941. Ou encore, paru à la rentrée 2015, Un été au Kansai (Arthaud), suite de lettres écrites, entre 1942 et août 1945, par un diplomate allemand de 24 ans travaillant à l’ambassade du Reich au Japon, à sa sœur qui vit à Berlin. Ce jeune homme cultivé et curieux, heureux d’échapper à la guerre en Europe, voit progressivement ses convictions ébranlées et l’horreur guerrière le rattraper.