Se frotter à la lampe originale


On croit tous connaître l’histoire d’Aladin et de sa lampe magique. À cause (ou grâce à) des studios Disney, on ne le sépare pas de l’infâme Jafar, et l’on croit que la lampe n’autorise que trois vœux. Que nenni ! L’histoire tirée des Mille et une nuits, et magnifiquement adaptée par Marie-Ange Spire, est très différente. Plus merveilleuse, plus complexe. La lecture de Laurent Stocker remplace les images d’animation ; chaque auditeur est son propre réalisateur, et la magie opère… À (re)découvrir d’urgence !