Signé Pierre Dac, de L’Os à Furax


La première est la réédition de L’Os Libre sous couverture cartonnée. Une première édition des 102 numéros du successeur de L’Os à Moelle parus pendant deux ans, entre le 11 octobre 1945 et le 15 octobre 1947, a été publiée il y a quelques années dans un volume intitulé Drôle de guerre. Cet ouvrage regroupait également les années passées par Pierre Dac à Londres. A partir du 29 octobre 1943, l’humoriste a en effet officié comme speaker pour l’émission «Les Français parlent aux Français» sur la BBC avant de devenir fin 1944 et début 1945 correspondant de guerre. Ces pages ont été depuis rééditées à part chez le même éditeur sous le titre Un loufoque à Radio Londres. Chaque livraison de L’Os Libre, dont le sous-titre est «Contre ce qui est pour – Pour ce qui est contre», comprend, outre l’édito de son directeur imprégné de son humour décalé, des nouvelles et petites annonces farfelues et passablement absurdes, ou des publicités du même tonneau. Au hasard: «Grandissez promptement de 30 à 40 centimètres en six mois» grâce aux boulettes du professeur César Joré qui contiennent des extraits radioactifs de glandes hypophyses de mammouths géants sélectionnés. Ou ce jeu concours: le lecteur gagnera 10 000 francs s’il ramène – vivant – M. Stop-Fire, un «cousin par les femmes» de M. Stop, personnage recherché par les lecteurs d’un journal du soir.