Un livre rouge


Mo Yan est un écrivain chinois éblouissant. Truculent et inventif, il offre, à travers ses romans — comme son précédent et fabuleux “La dure loi du Karma” —, à dresser le tableau historique de la Chine communiste, depuis les temps révolutionnaires des pionniers jusqu’à l’ère moderne dans laquelle le Grand Timonier aurait du mal à retrouver ses petits. Cette fois, il construit un roman autour de deux personnages principaux : Chen le Pied, dit Têtard, un écrivain très médiocre en contact avec un prestigieux confrère japonais, pour lequel il a entrepris d’écrire la vie de sa Tante, gynécologue et communiste de choc qui a marqué son époque et sa région, avant de… Au cœur de cette épopée moderne, la question cruciale en Chine : le contrôle des naissances. Mao impose la règle de l’enfant unique, et la Tante se charge de l’appliquer, coûte que coûte. Une figure grandiose, glorieuse et ridicule à la fois… Et les grenouilles, me direz-vous ? Lisez Têtard pour le savoir !