Un pas en avant, trois en arrière

Les concessions faites par les francophones pendant les dernières négociations sont « des pas de nain de jardin » aux yeux des flamands, a affirmé le président de la N-VA.  Mais un nain qui marche de l’avant vaut bien un géant qui s’en va en reculant.

Posts récents

Voir tout