Une guerre de retard

Lors du précédent scrutin belge, les Flamands avaient clairement manifesté leur souhait d’une réforme institutionnelle. Les partis francophones avaient joué la carte de l’atermoiement et du pourrissement. Aujourd’hui, 45 % d’entre eux ont voté pour des partis indépendantistes ; le futur Premier Di Rupo constate que les Flamands veulent une réforme institutionnelle… Cherchez l’erreur.

Posts récents

Voir tout

NOUVEAU SITE

Cela fait de longues années que ce blog n’a pas été mis à jour. Non que ce soit une obligation ; mais là, vraiment, il était temps. Il n’y aura plus de nouveaux articles sur ce site. Je vous invite à