Une réussite parfaite


Je ne me lasse pas de lire du Stefan Zweig. De lire ou de l’entendre. Pas plus que je ne me lasse de découvrir des livres audio. Les éditions Thélème comptent parmi les meilleures dans ce domaine encore méconnu du grand public, malgré la percée en force réalisée grâce à leur concurrent, Audiolib, dont le catalogue croît à une vitesse constante. En cette fin d’année 2010, Thélème sort une série de nouveautés impressionnante : Les misérables de Victor Hugo (magnifique), trois Stephen King, La dame aux camélias de Dumas fils. J’en passe, et d’aussi bons, que vous pouvez découvrir sur le site des éditions Thélème. En deux bouchons, au volant de ma voiture, j’ai dévoré Le joueur d’échecs de Zweig, superbement lu par Jacques Weber (il a d’ailleurs reçu le prix “Lire dans le noir” pour cet enregistrement). L’histoire passionnante de cette confrontation sur un paquebot entre un champion du monde d’échecs, une brute sans culture mais imbattable, et un Viennois qui vient d’échapper à la Gestapo, sauvé par les échecs – mais à quel prix… Une nouvelle parfaite, deux heures de pur bonheur.

Pour écouter un extrait, cliquez ici.