• alain

voeux 2022

En ce 24 décembre 2022, le ministre-président Xi Jinping s’approche des caméras de la RTcBF (la télévision chinoise de langue française de Belgique) pour son premier discours de Noël. Pour l’occasion, quelques anciens techniciens de l’ex-service public ont été extraits des camps de rééducation de Cheratte.

L’été dernier, la vente de la Wallonie à la Chine n’a pas suscité de grosses vagues (sinon celle du Covid, le dix-huitième, si je compte bien). La Flandre s’est déclarée satisfaite par le beau chèque qu’elle a reçu. Et surtout par la reconnaissance par la Wallonie chinoise de la souveraineté flamande. Dans un discours soi-disant en mandarin (les Chinois ont avoué ne rien comprendre), le président Jambon a exprimé sa satisfaction, entourée des membres de son nouveau gouvernement N-VA-Vlaams Belang. En échange, le bourgmestre d’Anvers a accordé à la Wallonie une concession sur une partie de son port (sur le modèle de la concession qu’avait obtenue la Belgique dans la ville de Tientsin en 1902).

Les quelques ombres soulevées au début de la nouvelle ère par l’un ou l’autre media locaux sont à présent bien oubliées. Le tennisman David Goffin, dont on était sans nouvelles depuis l’arrivée de Xi Jinping à l’Elysette, a été vu sur une vidéo, bras dessus bras dessous avec sa collègue chinoise Peng Shuai, présentée comme sa nouvelle fiancée par un Raoul Hedebouw tout sourire qui tenait fermement le joli couple par les épaules. De toute façon, ces médias insidieux ont disparu, le papier étant réservé désormais aux colis d’Alibaba.

La Chine fait désormais partie de l’Union européenne, a claironné le nouveau ministre-président wallon dans un français un peu bizarre mais tout à fait compréhensible grâce au robot-traducteur-simultané dont la fabrication a commencé sur l’ancien site de Caterpillar. Charles Michel, assis un sofa derrière lui, au fond du décor, hoche la tête.

Le port de Liège sera l’étape ultime de la route de la soie, son terminus (Charles Michel applaudit).

Un énorme barrage sera construit sur la Vesdre sur le modèle chinois pour empêcher de nouvelles catastrophes. Quelques villages disparaîtront au passage mais, comme le disait sagement Mao, on ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs sur la tête de son voisin (Charles Michel a disparu de l’image).

Grande nouvelle dans la lutte finale contre le corona-virus. Un laboratoire sera construit dans le Hainaut où des chercheurs venus de l’Institut de Virologie de Wuhan s’attelleront à contre-manipuler le virus pour lui faire perdre sa terrible capacité de nuisance. « Sciencia potesta est ! » a conclu Xi Jinping en latin (le savoir, c’est le pouvoir). « Communistarum partium etiam magis ! » (le parti communiste encore plus !) s’est-il empressé d’ajouter.

Bonne année à tous ! a-t-il conclu en wallon en s’applaudissant lui-même.



www.berenboom.com

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

On a du mal à comprendre l’histoire et pourtant, elle est vraie. Un jeune Français qui vit à Bruxelles est accueilli par les chaleureux agents de l’Office des étrangers à son retour de vacances en com